Mondes Imaginaires #15: De cape et d’épée

La_belle_argentière_-_roman_de_cape_et_d'épée_(1884)_(14764058965)

 

Prends garde, maraud! Si tu n’as point lu pendant cet été la team de Mondes Imaginaires viendra te pourfendre de sa verve! Mais, non, on blague, on vous met juste dans l’ambiance. Car pour cette rentrée, nous vous avons concocté un programme tout en aventures et en fantasy.

Comme de juste, entamons notre périple avec l’actu du mois: Le Lys Noir… Non ce n’est pas un fumeux parti politique, c’est le nouvel ouvrage signé François Larzem. En français dans le texte, on y rencontre Faustine, une héroïne qui n’a rien à envier aux grands bretteurs de la littérature du genre. (timecode: 1’20)

Fines lames que l’on ressort du grenier avec Les trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas (père, s’il-vous-plaît). Mondes Imaginaires vous explique par le menu pourquoi ce livre est, certes le modèle du genre, mais aussi une grosse arnaque. (timecode: 10’56)

« Je suis un livre, non je suis un film, non je suis une BD ». Vous aussi, vous pensez que l’on devrait changer de jingles? On est tout ouïe pour vos suggestions. Mais rien de plus adaptable du livre au film que le Bossu de Paul Féval. Certaines disent que c’est une lecture plutôt ardue, d’autres ne sont pas d’accord. Mais tout le monde se retrouve sur le fait que les films que ce soit avec Bourvil ou avec Daniel Auteuil sont de petites pépites. (timecode: 16’46)

En coup de coeur, on a fait un détour par de la belle fantaisy, entre la réécriture du cape et d’épée et l’uchronie, avec Les Lames du Cardinal. Une trilogie signée Pierre Pevel, qui se relit à l’infini. Et pour ceux qui n’aiment pas lire, vous pouvez toujours trouver le jeu de rôle qui en est tiré, aux éditions Sans Détour. (timecode: 25’52)

Fin d’émission en fanfare, avec notre prise de notes, raccourcie mais toujours aussi efficace (timecode: 34’10):

  • De cape et de croc, Jean-Luc Masbou et Alain Ayroles : 12 BDs bien écrites qui mêlent références littéraires, batailles de mots, et coups d’estoc – de quoi avoir assez de lecture pour ceux qui s’ennuient au petit coin.
  • Gagner la guerre, de Philippe Jaworski: un roman qui fleure bon la culture du bien parler à la française (ça en énerve même certaines – prise de becs à écouter dans l’émission)

En espérant que ce chemin par les âges un peu vieillot des nos belles littératures de l’imaginaire vous aura plu, toute l’équipe de Mondes Imaginaires vous donne rendez-vous dans un mois pour de nouvelles aventures… plus draconiques…

 

 

 

Authors

Related posts

Top