Cully Jazz 2016 : Un mardi très français

160412_RichardGallianoHEMU_photo-de-Vincent-Bailly

Mardi 12 avril a été un mardi très français et très « brass band ». Des jeunes musiciens de l’HEMU de Lausanne ont joué des compositions de Richard Galliano adaptées pour orchestre, en présence du musicien cannois. Retour.

Normalement, pour moi, le mardi soir est la soirée jam du club de l’AMR à Genève. Mais ce mardi 12 avril, c’est encore Cully Jazz et il y a Richard Galliano sous le Chapiteau. Je prends donc le train et rejoins le petit village de vignerons au bord du lac.

Ceux qui aiment l’accordéon ne peuvent pas louper un concert de Richard Galliano, l’accordéoniste le plus français de tous. Sa carrière est riche en succès et en collaborations avec d’autres grands artistes, comme Chet Baker, Michel Petrucciani, Bireli Lagrène et Paolo Fresu. Quoi de mieux donc, pour les jeunes talents de l’Haute Ecole de Musique (HEMU) de Lausanne, que de jouer avec une telle star sur la scène principale du festival ? L’orchestre de cuivres, contrebasse et batterie joue des compositions de Galliano, surtout des morceaux tirés de l’album « Ten Years Ago » enregistré avec l’Orchestra Jazz de Bruxelles en 2008, comme « Michelangelo 70 », « Take Eleven », « Coloriage » ou « Ten Years Ago ».

C’est une belle rencontre et les jeunes musiciens ont la possibilité de se partager la scène plusieurs fois en solo. En écoutant cette musique on apprend beaucoup de la vie de Galliano : chaque morceau est dédié à une partie importante de sa vie, comme « Gisèle » pour sa femme ou « Rue de Maubeuge », la rue de Paris qu’il habite. Le concert touche à sa fin avec une composition, « Poème », dédiée au défunt George Robert, directeur du département jazz de l’HEMU et professeur de saxophone qui a initialement proposé cette collaboration entre Galliano et l’orchestre jazz de l’HEMU. L’émotion est forte et pendant l’hommage de Galliano à ce « poète », quelques larmes échappent au public qui se lance dans un applaudissement très chaleureux à la fin du morceau. C’est toujours triste de perdre quelqu’un, et c’est encore plus triste de perdre un artiste rêveur et gentil.

Bravo à la modestie de Galliano et bravo à tous les membres de l’orchestre. Une soirée à refaire.

Plus d’info sur l’Haute École de Musique : www.hemu.ch
Plus d’info sur Richard Galliano : www.richardgalliano.com Retrouvez le concert de Richard Galliano et l’HEMU en rediffusion dans JazzZ (espace2) vendredi 3 juin, de 22h40 à minuit.
Plus d’info sur Paolo Fresu : www.paolofresu.it
Plus d’info sur Jan Lundgren : www.janlundgren.com Retrouvez le concert de Richard Galliano, Paolo Fresu et Jan Lundgren en rediffusion dans JazzZ (espace2) vendredi 10 juin, de 22h40 à minuit.

Authors

Related posts

Top