Tag Archives: Chapiteau

Cully Jazz 2019 : Les « free queens »… et invité

Cully Jazz 2019 : Les « free queens »… et invité

  Dimanche 7 avril, le Chapiteau a accueilli le all-star de la mythique Rhoda Scott, l’ « organiste aux pieds nus ». Rencontre avec une de ses « free queens », Julie Saury. À 81 ans, Rhoda Scott est toujours la mythique « organiste aux pieds nus ». Son concert de dimanche 7 avril entre parmi ces concerts qui nous enthousiasment

Cully Jazz 2019 : Exorciser la nostalgie avec la musique de ton pays

  Cuba et sa musique ont une place d’honneur dans le cœur du Cully Jazz. Cette année en a été la preuve encore une fois. La deuxième soirée au Chapiteau du festival s’annonce intense. En première partie, le pianiste Omar Sosa et la chanteuse-violoniste Yilian Cañizares présentent leur nouvel album « Aguas » (2018, Galileo Music Connection),

photo 150 François Ledermann

Givre d’été: Alpage

Par Stéphanie Metzger Del Campo et François Ledermann Givre d’été pour un moment de tendresse dans le cours de la journée. Quelques mots sur des images pour éveiller la poésie en chacune et chacun. L’alpage est en fête ce jour, conte, historiette, calembour, juste pour changer d’air.  

Photo 112

Givre d’été: Harpe

Par Stéphanie Metzger Del Campo et François Ledermann Givre d’été pour un moment de tendresse dans le cours de la journée. Quelques mots sur des images pour éveiller la poésie en chacune et chacun. Le silence du noir troublé par la lumière des notes. Le monde éveillé vibra l’instant d’un morceau.  

Paolo fresu 5th © Roberto Cifarelli RobertoCifarelli

Cully Jazz 2017 : Le Retour du Fresu

  Paolo Fresu retourne sous le Chapiteau du Cully Jazz, cette fois-ci accompagné par ses compagnons Roberto Cipelli au piano, Ettore Fioravanti à la batterie, Tino Tracanna au saxophone et Attilio Zanchi à la contrebasse. Les étrangers aiment imaginer l’Italie comme il Bel Paese du drame américain « Mange, prie, aime » : un pays du « dolce far

Cully Jazz 2017 : Saut dans le profond de l’Afrique

Jeudi 6 avril, il ne fallait pas aller trop loin pour se sentir en Afrique : il suffisait d’être sous le Chapiteau avec Seun Kuti & Egypt 80. Je ne suis jamais allée en Afrique, mais le Cully Jazz a organisé le voyage pour moi et je suis partie sans valise, sans passeport et… sans devoir

Cully Jazz 2017 : Une soirée à 7 c

Mercredi 5 avril, c’est au tour du Richard Bona Mandekan Cubano de jouer sous le Chapiteau. Peut-être du « déjà-vu » musical, mais clairement une excellente performance d’un professionnel du monde du spectacle : un concert qui en valait la peine ! C comme Cully.  C comme Chapiteau. Mercredi 5 avril, c’est ici que ça s’est joué. C comme Cuba.

Vincent Bailly

Cully Jazz 2016: Est-ce que je vois double ?

En première partie du concert du légendaire Chucho Valdés, le Laurent Coulondre trio se scinde en deux pour offrir un double plaisir en version acoustique et en version électronique.    Laurent Coulondre (piano, orgue électronique), Rémi Bouyssière (basse, contrebasse) et Martin Wangermée (batterie) : ceci est le Laurent Coulondre trio et samedi 9 avril ils

Cully Jazz 2016 : Un mardi très français

Mardi 12 avril a été un mardi très français et très « brass band ». Des jeunes musiciens de l’HEMU de Lausanne ont joué des compositions de Richard Galliano adaptées pour orchestre, en présence du musicien cannois. Retour. Normalement, pour moi, le mardi soir est la soirée jam du club de l’AMR à Genève. Mais ce mardi 12 avril, c’est

Cully Jazz 2016 : 40 bougies pour le jazz afro-cubain

Un, neuf, deux, neuf, neuf, quarante. Bingo ? Non, Chucho. Un, comme un seul, inimitable, unique, Chucho Valdés, parrain du jazz afro-cubain. Neuf, comme samedi 9 avril, et deux, comme soirée numéro 2 du Cully Jazz. Neuf, comme les neuf lettres qui forment le mot « Chapiteau », la scène où Chucho a joué. Neuf, comme les neuf

Top